C’est presque une onde de choc dans le monde des sports mécaniques, après avoir remporté sa 19ème victoire aux 24 Heures du Mans, Porsche vient d’annoncer qu’il quittera la catégorie LMP1 en endurance au terme de la saison 2017 pour désormais renforcer sa présence en catégorie GT avec sa 911 RSR … et surtout aligner une monoplace électrique dès 2019 en FIA Formula E.

porsche-quitte-endurance

Annoncée par le constructeur, la stratégie de Porsche en sport automobile se concentrera désormais sur la participation en catégorie GT de la 911 RSR au Championnat du Monde d’Endurance avec les 24 Heures du Mans en point d’orgue de la saison, au Championnat d’endurance nord-américain IMSA ainsi qu’à d’autres épreuves classiques d’endurance.

Et pour ce qui est de l’entrée de Porsche en GT, GTE et FIA Formula E, la nouvelle orientation de la marque est en cohérence avec la stratégie de l’entreprise pour les années à venir jusqu’à l’horizon 2025 : miser sur une offre comprenant notamment des voitures qui s’inscrivent dans la plus pure tradition des modèles GT et des voitures de sport entièrement électriques, à l’instar de la Mission E, le premier modèle tout-électrique de la marque.

porsche-fia-formula-e

« L’engagement en Formula E et la volonté de réussir dans cette compétition sont la conséquence logique du développement de la Mission E. La Formule E offre aux constructeurs une grande liberté pour le développement de nouvelles technologies, ce qui rend cette compétition particulièrement attractive à nos yeux », selon les propos de Michael Steiner, membre du Directoire de Porsche AG en charge de la Recherche & Développement. C’est donc désormais la recherche de « l’écocompatibilité » qui prime chez Porsche, sans pour autant oublier son ADN sportif.

Autre argument chez Porsche, « La diversité des constructeurs engagés et la qualité des deux championnats d’endurance, le WEC et l’IMSA, nous ont convaincus de renforcer notre engagement et de concentrer nos efforts sur la 911 RSR« , précise Michael Steiner. « Nous voulons être numéro un. Pour cela, il nous faut investir en conséquence ».

Source Porsche