Issu d’une saisie lors d’une affaire criminelle, c’est désormais dans un Porsche Cayenne que le GIGN, le groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale, pourra se déplacer comme l’ont expliqué les militaires sur leur compte Facebook !

le-gign-va-rouler-en-porsche-cayenne

Ainsi, outre une flotte de véhicules spécialement adaptés à ses fonctions, l’unité d’intervention d’élite de la Gendarmerie nationale pourra désormais s’appuyer sur ce Porsche Cayenne de seconde génération pour mener ses opérations.

Un Cayenne issu d’une saisie

Il s’agit bien évidemment d’un véhicule saisi dans le cadre d’une enquête criminelle, et remobilisé. On ignore de quelle version du Cayenne il s’agit mais une chose est sûre : le budget d’entretien risque de dépasser sensiblement celui des autres véhicules de fonction du GIGN…

Bien entendu, le SUV n’a pas été gracieusement offert par Porsche, il a été tout simplement été saisi par la CERAC (Cellule Régionale des Avoirs Criminels), l’organisme qui récupère les avoirs confisqués lors d’affaires criminelles. Selon les cas, ces avoirs sont confiés aux forces de l’ordre pour être utilisés en cas de nécessité. Mais avant de rejoindre le parc automobile du GIGN, ce Cayenne sera notamment équipé de gyrophares et bénéficiera d’une révision mécanique complète.